• Voyage Japon


 

 

japon carte

Le Japon

Le pays du « Soleil Levant » est un archipel volcanique composé de plus de 6800 iles qui offrent des paysages et des climats très variés.

Le Japon possède, à la fois, une culture millénaire, vieille de plus de 12 000 ans et une modernité incroyable dans toutes ses métropoles.

Quelles que soient vos attentes, le Japon y répondra : jardins zen, sources d’eau chaude, temples, châteaux, geishas, sumos, mangas, samouraïs, thé, gastronomie …

Mais surtout l’omotenashi : l’art de l’hospitalité à la japonaise qui mêle la gentillesse, l’attention, la patience et le respect.

La ville est un mélange de modernité et de tradition, entre les petites maisons en bois de Yanaka et les gratte-ciels de Shinjuku, les scènes de théâtre et les karaokés …

Presque entièrement reconstruite après le tremblement de terre de 1923 et les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, Tokyo se divise, en gros, entre les étincelants quartiers commerciaux et d'affaires, à l'ouest du quartier central de Ginza, et les zones résidentielles plus ordinaires, à l'est. La plupart des sites touristiques se situent sur la ligne JR Yamanote, le chemin de fer qui entoure le centre-ville. La capitale bouillonne, mais vous y trouverez aussi des endroits calmes ; tout près des immeubles de bureaux se niche un autre Tokyo : une vieille maison en bois, un magasin de kimonos, une petite auberge traditionnelle, une vieille dame balayant le trottoir devant sa maison avec un balai en paille...

La ville de Hakone est située dans les montagnes, dans l’ouest de la préfecture de Kanagawa, à environ 1h15 de Tokyo. Une grande partie de la ville borde le parc national Fuji-Hakone-Izu, qui présente une activité volcanique et est connu pour son lac Ashi. Célèbre pour ses onsen (bains dans des sources chaudes), ses activités en plein-air, sa beauté naturelle et sa vue imprenable sur le Mont Fuji, la ville de Hakone est l’une des plus célèbres destinations parmi les japonais et les touristes internationaux cherchant à faire une sortie nature non loin de Tokyo. On peut y dormir dans l’un des nombreux ryokans, afin de déguster un dîner traditionnel japonais, avant de passer une agréable nuit sur un moelleux futon. La plupart des hôtels et des auberges aux alentours possèdent leurs propres onsen (bains aux sources chaudes).

Le Mont Fuji, avec ses 3776 m, est le plus haut sommet du pays, symbole du Japon éternel.

Chaque année, du 1er Juillet au 31 Août, plus de deux millions de personnes, en très grande majorité Japonais, gravissent les pentes sacrées de "leur" montagne, vénérée telle un dieu.

Première capitale établie, Nara est une ville remplie d’histoire. Le Parc est connu comme le « Parc aux cerfs », dans lequel se baladent parmi les touristes des Daims en toute liberté. Entouré de ce parc, on trouve le temple Todaiji, plus grande structure en bois du Monde qui abrite le Grand Bouddha (Daibutsuden) en bronze, ainsi que le Sanctuaire Kasuga et ses 3000 lanternes de fer, bronze, bois ou pierre, érigé en 768.

La ville de Himeji est située au sud du district de Hyogo, à une heure en train d’Osaka ou Hiroshima. Cette ville chargée d’histoire était un carrefour important du temps des samouraïs, ce qui a séduit à plusieurs reprises les réalisateurs de cinéma du monde entier. Son célèbre château de couleur claire, à l’image d’un héron blanc, est un des rares vestiges authentiques de l’époque d’Edo, justifiant son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco en 1993.

Principale ville de la région de Chugoku, Hiroshima compte plus d’un million d’habitants. C’est une ville industrielle avec de larges boulevards et des rivières qui s’entrecroisent. Elle est située le long des côtes de la mer intérieure de Seto. Beaucoup la connaissent seulement pour la terrifiante attaque nucléaire du 6 août 1945. Hiroshima, tristement célèbre, s’est relevée de ses cendres. Elle est maintenant une ville moderne, cosmopolite avec de grands restaurants et une vie nocturne. Elle abrite le Parc et le Musée de la Paix, retraçant l’histoire terrible de cette décision occidentale qui fût mortelle pour de nombreux japonais. La ville s’est reconstruite autour du symbole constitué par un des seuls bâtiments à être resté debout après l’explosion de la bombe nucléaire : le Genbaku Dôme, ancien palais du Développement industriel.

« L'île où cohabitent les hommes et les dieux » est depuis longtemps un lieu sacré, puisque le sanctuaire d’Itsukushima y est établi depuis 593 (les bâtiments datent du 12ème siècle). Ce sanctuaire, dédié à la déesse gardienne des mers, a pour particularité d'être en partie construit dans la mer, avec des bâtiments sur pilotis et son torii à quelques dizaines de mètres au large. Les paysages magnifiques de l'île, ses belles plages ou ses sentiers de randonnée en font une destination appréciée en été. Mais l'automne ou le printemps y ont également de grands charmes, que ce soit avec les érables flamboyants ou avec les cerisiers en fleurs. C'est pour toutes ces beautés que l'île de Miyajima a été classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Capitale du Japon de 794 à 1868, elle demeure le centre culturel et spirituel du pays. Réputée pour ses arts traditionnels et son artisanat (tissage de s oie, teinture et céramique entre autres), la ville compte aussi 17 sites historiques parmi lesquels le Château Nijo-Jo fait partie des sites culturels mondiaux. La ville est entourée de vertes collines et abrite près de 1600 pagodes bouddhistes et temples shinto, exemplaires par la beauté de leur architecture et de leurs jardins

Avant de partir, nous vous conseillons de consulter le site du Ministère des Affaires Étrangères pour toutes informations complémentaires en cliquant sur le drapeau ci-dessous:

Drapeau Japon

 

Japon