• Panama


 

 

carte panama

Le Panama

Merveille d’ingénierie avec ses 80km de long, il relie l’océan atlantique à l’océan pacifique, mais il n’y a pas que le Canal au Panama !

Avec ses 2500km de côtes aux plages paradisiaques, un climat tropical toute l’année, une capitale moderne comme Panama City ou coloniale comme Colon, une faune et une flore d’une extrême diversité, le pays offre de nombreuses facettes dans le respect de ses traditions.

Probablement la ville la plus moderne de l’Amérique Centrale, la ville de Panama, entrée du canal, affiche fièrement ses nombreux gratte-ciel, ses autoroutes, son métro …

Elle n’a pas oublié pour autant son histoire en réhabilitant le Casco Antiguo, le vieux quartier de Panama avec ses édifices coloniaux restaurés, ses ruelles étroites aux maisons colorées et ses places bordées d’églises.

Il faut finir la visite en s’arrêtant sur la « Plaza de Francia » dédiée aux français qui ont initié la construction du célèbre Canal par le truchement de Ferdinand de Lesseps.

Fondée en 1519 et déclarée patrimoine mondial par l'UNESCO en 2003, Panama Viejo est la première ville construite sur la côte de l’océan pacifique.

Ses ruines sont spectaculaires : tour de la cathédrale, couvents, réservoirs d’eau …

TABOGA

A seulement 1 heure de traversée de Panama, la petite île volcanique de Taboga ou l’île aux fleurs vous tend les bras. Avec ses « cerros » qui culminent à 300 mètres, elle est un plaisir pour les randonneurs.

BOCAS DEL TORO

Composé d’une dizaine d’îles, l’archipel de Bocas del Toro, vous offre des plages de sable blanc et une eau cristalline.

Que vous aimiez surfer, bronzer, plonger ou aller à la rencontre des lamantins, tortues ou dauphins, vous trouverez forcément une île à votre convenance.

Etape incontournable : le Parc National Marin de Isla Bastimientos.

Il possède l’unique lagune d’eau douce des îles du Panama, abrite des tortues d’eau douce et des lamantins.

COIBA

Tout comme l’île du Diable en Guyane Guyane française, l’île Coïba a servi de prison à ciel ouvert jusqu'à sa fermeture en 2004.

Transformée en réserve naturelle et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, elle est maintenant protégée.

Les plongeurs qui en font la demande (autorisation obligatoire) peuvent y observer les baleines à bosse, les raies manta, les dauphins, les requins, les coraux …

GUNA YALA et SAN BLAS

Besoin d’authenticité, d’île déserte, de retour aux sources, n’allez pas plus loin : l’archipel de San Blas vous offrira  le tout.

Avec plus de 365 îles et îlot, seuls 80 sont occupés. L’archipel est géré par la communauté des Kuna (ou Guna) qui vous accueillera et vous offrira un rêve de Robinson dans une cabane posée à même le sable.

EL VALLE DE ANTON

Située en plein cœur du Panama, la Vallée d’Anton se cache au milieu d’un cratère de volcan éteint, à 600m d’altitude. 

Du volcan, la vallée a hérité de sources d’eaux chaudes, de boues thermales … et d’un environnement luxuriant.

Si vous aimez la randonnée, peut-être irez-vous observer « l’India Dormida » (lindienne endormie) pour en écouter la légende …

LA PROVINCE DE DARIEN, LES EMBERRAS ET LES WOUNAANS

A partir de la ville de Yaviza, plus de route, la Panaméricaine s’interrompt.

Du fait de son isolement cette province accueille une fantastique diversité animalière au milieu d’une jungle inextricable qui appartient au Parc National de Darien et fait partie des réserves de la Biosphère de l’Unesco.

Ce sont principalement les indiens Emberras et Wounaans qui vivent dans cette région selon des traditions ancestrales.

Avant de partir, nous vous conseillons de consulter le site du Ministère des Affaires Étrangères pour toutes informations complémentaires en cliquant sur le drapeau ci-dessous:

Drapeau Panama

 

Panama